Le Laboratoire de climatologie regroupe deux enseignants-chercheurs, six chercheurs actifs et une petite dizaine de collaborateurs scientifiques. Le Laboratoire fait partie de l’Unité de Géographie Physique et Quaternaire du Département de Géographie (Faculté des Sciences) et de l'Unité de recherches SPHERES de l’Université de Liège.

  • Le Laboratoire assure de nombreux enseignements (incluant la climatologie et la météorologie) pour plusieurs sections d’études aussi bien au niveau bachelier que master et master complémentaire. Il est plus spécifiquement concerné par la formation particulièrement pointue en topoclimatologie, climatologie zonale, climatologie appliquée, programmation et télédétection appliquées à la climatologie, modélisation régionale des climats, etc, dans le cadre du Master en Climatologie qu’il coordonne avec l’aide du Département AGO et qui donne accès aux recherches appliquées et aux professions de Météorologiste et de Climatologue-Expert.
  • La occupe une place prépondérante dans les activités du Laboratoire, au travers de nombreux projets de recherche et de publications. Les domaines couverts sont essentiellement la climatologie appliquée à la variabilité spatiale et temporelle des climats locaux et régionaux, la réalisation de campagnes de données météorologiques instrumentales « up-to-date » et à la modélisation des climats régionaux et stationnels.
  • Le Laboratoire jouit d’une forte reconnaissance internationale. Il joue un rôle important auprès de consortiums et réseaux de recherches et auprès d’organismes publics et privés belges concernés par la variabilité du climat. Il jouit d’un réseau informatique interne performant.
  • Le Laboratoire établit des prévisions météorologiques en continu pour la Belgique.

Historique

L'enseignement de la climatologie est apparu à l'Université de Liège au programme de la Géographie à partir de 1949, année de la restructuration des cours du Professeur Paul FOURMARIER, titulaire des enseignements de la Géologie et de la Géographie Physique.

  • A cette date, le Professeur Paul MACAR - chargé du cours de Géographie Physique - y a intégré un important chapitre de climatologie indépendamment du cours de météorologie attribué au Professeur PAUWEN, Professeur d'Astronomie.
  • Lors de l'éméritat du professeur PAUWEN en 1963, le Professeur MACAR s’est vu confié le cours de météorologie qu'il a assumé de 1963 à 1968. André HUFTY, qui remplissait les fonctions d'assistant à cette époque fut l'auteur de la première thèse de doctorat en climatologie à la Faculté des Sciences : "Les climats locaux dans la région liégeoise". Cette thèse fut défendue en 1966.
  • En 1968, à son retour de Lubumbashi, Jean ALEXANDRE, Professeur à l'Université de cette ville de 1957 à 1968, a été nommé Professeur Associé dans le service du Professeur MACAR. Celui-ci lui a alors confié ses cours de climatologie et de météorologie. Depuis 1967, trois assistants se sont succédés au sein du Laboratoire de climatologie : Adrien LAURANT jusqu'en 1976, Dimitri BELAYEW de 1977 à 1978 et ensuite Michel ERPICUM jusqu’en 1985.
  • En 1976, le Professeur ALEXANDRE a succédé au professeur MACAR comme titulaire des cours de climatologie et de météorologie. Le Laboratoire a ensuite fonctionné sous sa direction jusqu'en octobre 1991 avec la réalisation de nombreux mémoires et plusieurs thèses en climatologie et en géomorphologie. C’est en 1974 que le premier mémoire de climatologie a été présenté par Michel ERPICUM au Département de Géographie.
  • Depuis 1992, Michel ERPICUM a repris la direction du Laboratoire en le spécialisant dans le domaine de la topoclimatologie avec 4 chercheurs. Depuis septembre 2007, le Laboratoire s’est renforcé dans le domaine de la modélisation par le recrutement de Xavier FETTWEIS, licencié en mathématiques (ULg) et docteur en climatologie (UCL).
  • Au 1er janvier 2012, le Laboratoire comptait 8 chercheurs (4 en topoclimatologie et climatologie appliquée et 4 en modélisation régionale essentiellement du Groenland et de l’Europe occidentale).
  • Au 1er octobre 2013, Xavier FETTWEIS est promu chercheur-qualifié au FNRS et dirige le labortaoire depuis le départ du Prof. Michel ERPICUM promu à l'Eméritat le 1er octobre 2017.

Les alumni ayant défendu un mémoire en climatologie (que ce soit en licence en sciences géographiques ou en master en sciences géographiques, orientation climatologie) ont tous eu plusieurs opportunités d'emploi ou de bourse de recherche dès le début de leur carrière. On en retrouve dans des fonctions à responsabilités importantes dans des domaines très variés.

Partagez cette page